Actualités

02/05/2019

Un nouveau lit pour la Chalaronne


Ce début d'année 2019, le syndicat a procédé au dérasement de l'ancien seuil du moulin de Thoissey situé à l'aval du camping de Saint Didier sur Chalaronne. 

Seuil_effondré_avant_travaux

Le seuil situé à l'aval du camping de Saint Didier sur Chalaronne alimentait autrefois les Echudes pour permettre un meilleur fonctionnement du moulin du bourg de Thoissey. Malgré le fait que le canal était bouché depuis plusieurs décennies, le seuil lui était toujours en place. En partie effondré suite à une crue en 2016, il a été décidé après un long processus de concertation avec les élus communaux et les pêcheurs, de procéder à son dérasement afin de permettre la libre circulation des poissons et des galets charriés par la rivière. 

Galets_prisonniers_du_seuil

Les travaux ont débuté en décembre 2018 et se sont terminés fin mars 2019. Après un débroussaillage de la zone réalisé par l'entreprise Chassagne, l'entreprise Jacquemet en charge du lot de terrassement a procédé à la destruction et à l'évacuation du seuil. 

Destruction_seuil

Les murs en pierre et béton qui maintenaient la berge et permettaient autrefois l'alimentation du canal ont ensuite été retirés. 

Destruction_entrée_canal

Un seuil de fond constitué en partie de blocs récupérés dans le seuil a été placé sous le niveau du nouveau lit de manière à éviter un enfoncement du lit dans le futur. 

Seuil_de_fondJPG

Les berges ont été ensuite talutées en pente douce sur 30 m en rive gauche et sur 90 m en rive droite. Un nouveau lit d'étiage a été façonné avec les galets présents sur le site. Il permet de limiter la largeur de la lame d'eau en période de faible débit. Les banquettes sont vouées à évoluer au grès des crues et sont conçues pour être immergées en période de débits plus importants. 

Retalutage

Pour maintenir les berges et créer un ombrage sur la rivière, les berges ont ensuite été protégées par des techniques végétales. L'entreprise Chassagne a installé en pied de berge une fascine constituée de pieux battus et de fagots de saules vivants. 

Mise_en_place_FascineMise_en_place_fagot_saule

Les fascines sont surmontées d'un lit de branches. Le haut de talus est enherbé et planté d'arbres et d'arbustes d'essences variées propices au bord de rivière. 

3 descentes aménagées ont été installées pour permettre un accès facilité à la Chalaronne tant pour les pêcheurs que pour les promeneurs. 

Mise_en_place_lit_de_branches

Plusieurs semaines après la fin des travaux de plantation et de terrassement, la végétation commence à pousser. 

Nouveau_lit_Chalaronne_mai2019

Le montant total des travaux (étude de maîtrise d'oeuvre comprise) s'élève à 157 000 €. Ces travaux sont subventionnés à hauteur de 80% par l'Agence de l'Eau RMC, le Département de l'Ain et la Région Auvergne Rhône Alpes. 

agence-eaulogo_ain_quadri_2015_couleurRARA